Logo Outatatasse
Votre blog café, responsable et éthique

Ma première fois

le 02 mars 2018

Nota bene : cet article ne contient pas de placement de marque, juste de la passion ;)

Je vois ma découverte du monde du café comme un voyage initiatique, peut être cela était pareil pour vous ou cela le deviendra ou alors pas du tout !
Pour moi en tout cas, ça l’a été et cela l’est toujours.
Chaque rencontre est comme une nouvelle porte qui s’ouvre, vers de nouvelles connaissances, approches et techniques.
Toutes ces portes s’ouvrent toujours vers la même direction, celle qui élève le café, celle qui éduque le consommateur.

Au fait, j’ai un secret à vous dévoiler, un secret qu’on murmure derrière la machine à expresso quand vous entrez dans un coffee shop, un secret qu’on dévoile rarement. Le but du barista : ce n’est pas d’avoir la machine à café la plus cool au monde, ce n’est pas de vous noyer d’informations techniques pour vous rabaisser, ce n’est pas de vous faire croire qu’il faut avoir été touché par la grâce pour savoir faire du café.
NON !
Le but du barista c’est de vous faire un putain de café !
UNIQUEMENT CELA !
Pour info, ce but va de pair avec le fait que vous vous apercevrez que c’est un excellent café ;)
Donc pour finir cet aparté, quand votre barista vous sert un bon café dites lui, il sera ravi, si le café ne vous convient pas, dites lui aussi, il vous proposera autre chose la prochaine fois.

Bref, mon voyage initiatique a commencé il y a 10 ans en ouvrant la porte de la Brûlerie des Filatiers à Toulouse.
Bon j’avoue je me trompe, il a commencé avant en achetant une Nespresso (oui j’assume !), elle m’a permis au moins de commencer à goûter des cafés différents du café filtre.
À cette époque j’avais commandé sur le site de Starbucks une cafetière à piston (arrêtez de me jeter ce regard !), à cette époque le site les vendait vraiment pas cher.

Donc j’avais ma machine Nespresso et une cafetière à piston. J’allais dans une brûlerie très bling bling de Toulouse dont je tairais le nom. J’avais un moulin à lame pour moudre mon café. Et en cherchant un nouvel endroit pour acheter mon café à Toulouse j’ai découvert La Brûlerie des Filatiers.

Je pousse la lourde porte vitrée, la boutique est tout en long, il n’y a pas de grands canapés ni de tables basses comme dans un coffee shop traditionnel, juste un comptoir et des bacs à grain le long de la boutique. Si vous tombez sur les jours de la semaine où le torréfacteur tourne vous allez en prendre plein les narines. Il faut plus voir cela comme un troquet à café ;) des journaux sont déposés, vous pouvez vous poser rapidement sur de hauts tabourets, boire votre café en lisant le journal. L’ambiance est détendue, mais le petit plus c’est que le gars derrière ce joli comptoir est super bien calé niveau café !

Eh oui, car le boss de cet endroit est un artisan, c’est un torréfacteur. C’est un professionnel bien au courant des variétés de café qu’il torréfie, c’est un commerçant bien au courant sur les techniques d’extraction de café, c’est une source de conseil très vaste dans le monde du café, c’est un commerçant qui ne va pas vous pousser à acheter quelque chose dont vous n’aurez pas l’utilité.

En fait, cet article a un but caché , vous voulez le connaître ?
 Ahahah, le but est de remercier M. Guillaume le patron ! Le barista, torréfacteur de la Brûlerie des Filatiers, qui m’a permis de découvrir le monde du café, qui a piqué ma curiosité au vif. Au final dans sa petite boutique j’ai trouvé mes premiers moulins, deux Chemex, les filtres des Chemex, une balance, des mugs à café, deux Aeropress, et des kilos et kilos de café.

La Brûlerie des Filatiers c’est aussi un expresso extrait dans les règles de l’art à 1,20 € ! OUI ! Vous ne trouverez à ce jour jamais un bon café à ce prix sur Toulouse.
C’est là aussi que vous allez trouver du bon grain à bon prix. C’est aussi le seul endroit où vous allez trouver des extractions à froid à l’azote, Oui, le monsieur est chimiste à ses heures ;)

Donc si tu es Toulousain ou juste de passage dans notre ville rose, que tu veuilles boire un bon café, avoir des bons conseils ou simplement acheter du grain frais : tu sais où aller maintenant.

Rendez vous à la Brûlerie des Filatiers, quartier des Carmes, pour ouvrir une nouvelle porte dans votre initiation au monde magique du Café.

http://www.labruleriedesfilatiers.fr/

Articles en relation

Commentaires

Très joli article !
La brûlerie est une référence à Toulouse !
Carlos.

Les champs marqués d'une * sont obligatoires

Instagram

Chargement en cours...

Site créé avec Meabilis - Contact / À propos